Régulation du Commerce International en France

Le devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordre

Le devoir de vigilance des sociétés mères

est une proposition de loi qui prévoit que les sociétés, qui emploient depuis deux ans plus de cinq mille salariés en son sein et dont le siège social est en France, établissent et mettent un œuvre un plan de vigilance à l’égard de leurs filiales à l’étranger. Il s’agit essentiellement de responsabiliser les sociétés transnationales afin d’empêcher la survenance de drames en France et à l’étranger et d’obtenir des réparations pour les victimes en cas de dommages portant atteinte aux droits humains et à l’environnement.
Le texte du conseil constitutionnel

Une société est dite multinationale ou transnationale lorsqu’elle développe son activité à l’échelle de la planète, réalise des investissements directs à l’étranger (IDE) et possède une ou des filiales implantées dans différents pays. Il y a IDE lorsqu’une firme achète au moins 10% du capital social d’une entreprise implantée à l’étranger déjà existante, ou lorsqu’elle crée à l’étranger une unité de production qui jusqu’alors n’existait pas. Ces entreprises, présentes dans tous les secteurs de l’économie mondiale, ignorent les frontières et traversent les nations.

Elles produisent plus du quart de la richesse de la planète et assurent les deux tiers du commerce mondial en raison des échanges intenses qu’elles réalisent entre leurs filiales et leurs marchés de consommation. Elles sont aujourd’hui plus de 80 000 à opérer dans le monde, avec au total plus de 800 000 filiales à l’étranger, employant 75 millions de personnes dans le monde. Les ventes réalisées par les filiales à l’étranger ont dépassé le volume du commerce international à partir du milieu des années 1980.

L’essor de ces entreprises survient à la fin du XIXème siècle, grâce aux innovations technologiques nées de la 2ème Révolution Industrielle. Les facteurs explicatifs de cet accroissement spectaculaire du nombre de firmes multinationales – qui en 1990 étaient au nombre de 37 000 – peuvent être classifiés en 3 catégories distinctes. Ils sont, dans un premier temps, d’ordre technique, avec la profonde modernisation que va subir certains secteurs, notamment celui du transport et de la communication.

En effet, le développement de la navigation maritime permet d’accroitre le tonnage, tandis que l’évolution du transport permet de créer de nouvelles routes commerciales qui favorisent des échanges plus lointains et la circulation des personnes. Cela va également permettre la baisse des coûts et du temps de transport et la hausse des capacités de production, dans la mesure où l’internationalisation prend dès lors de nouvelles formes : en effet, les marchés internationaux ne sont plus vus exclusivement comme des canaux de distribution, mais aussi comme des unités de production.

Ainsi, conscientes de cette inégale dotation en facteurs au niveau mondial, les entreprises bénéficient des économies d’échelle et profitent du savoir-faire technologique du pays d’implantation de leur filiale. Sur le plan économique, plusieurs facteurs expliquent l’internationalisation des firmes. En effet, la saturation de la demande dans les pays industrialisés pousse les entreprises à se lancer à la conquête de nouveaux marchés pour écouler leur surproduction.

En outre, les disparités présentes dans les niveaux de salaires motivent le départ de ces entreprises, qui grâce aux coûts dérisoires de la main d’œuvre dans les pays non industrialisés, réalisent une optimisation conséquente de leurs coûts de production, ce qui leur permet d’accroitre leur marge et de profiter des économies d’échelle. Mais les facteurs sont aussi politiques : la création des Zones de Libre Echange (ZLE), l’hégémonie mondiale de l’idéologie du libre-échange, la suppression et la réduction des barrières douanières et des obstacles tarifaires sont autant de facteurs qui ont facilité et encouragé l’installation des entreprises dans de nouveaux pays.

L’alternance: un choix d’avenir pour les jeunes étudiants

Quels avantages à la formation en alternance? Pourquoi est-elle de plus en plus sollicitée par les étudiants et par les employeurs ?

Ces 10 dernières années, l’apprentissage a connu un véritable boom. De plus en plus de formations universitaires sont aujourd’hui proposées en alternance. Mais comment expliquer un tel succès ? Nous, Houda et Majda, allons revenir vers les bénéfices de ce système, du côté des étudiants ainsi que du coté des recruteurs.

La formation en alternance permet de rassembler deux éléments essentiels pour les étudiants. on y retrouve l’enseignement théorique et la mise en pratique professionnelle.

Cette alternative est un plus et permet aux étudiants de se former professionnellement sans mettre fin à leur parcours éducatif. Grâce à ce type de formation, les jeunes étudiants peuvent entrer plus rapidement dans le monde du travail. En effet ils auront enrichi leur curriculum vitae tout au long de leur année en alternance.

Un tremplin pour le futur

A terme, l’objectif est de décrocher un CDI tout juste après avoir obtenu son diplôme. C’est le rêve de beaucoup d’étudiants car il est rare de décrocher un poste en CDI sans passer par un moment de transition. Celui ci peut aller jusqu’à plus d’un an entre l’obtention du diplôme et l’entrée dans la vie active.

alternance université

Par ailleurs, l’alternance concerne tout une panoplie de formations. Aujourd’hui, on constate que c’est le secteur tertiaire qui voit son nombre d’alternants grandir. En effet le marché des services est très sollicitée notamment en raison de l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Une organisation temporelle variable

Le rythme de l’alternance peut également varier mais cela dépends des universités et des écoles. Le rythme peut être de 3 jours en entreprise pour 2 jours en université, ou bien encore une semaine/une semaine. Le but est tout d’abord celui de répondre aux différentes attentes des entreprises. Ensuite de veiller à ce que l’étudiant puisse également consacrer du temps à ses études.

Bien que le rythme varie, cela est généralement vu comme un avantage pour les étudiants puisque cela montre que ces derniers sont flexibles et organisés et qu’ils peuvent aisément conjuguer leur vie étudiante et leur vie professionnelle; un atout majeur pour les futurs recruteurs.

Aujourd’hui, les chances d’obtenir un emploi après une alternance sont multiples. Deux choix s’offrent aux étudiants concernés: être embauché en CDI par l’entreprise dans laquelle l’étudiant a réalisé son apprentissage, ou bien postuler dans une autre entreprise. Dans ce dernier cas, l’étudiant pourra justifier d’une ou plusieurs expériences correspondant à sa période d’apprentissage.

Du coté des recruteurs, pas de doute, entre un étudiant sorti d’un cursus universitaire sans expérience professionnelle, et un futur salarié diplômé, le choix est vite fait.

En somme, l’alternance est un réel atout pour l’insertion professionnelle des étudiants qui ont choisi cette voie.

Le master en alternance bonne ou mauvaise idée?

Après l’obtention de leur licence, de nombreux étudiants sont face à un dilemme lors du choix de leur master: dois-je l’effectuer en alternance ou non?

Pour ou contre? Nous vous donnons notre avis.

Tout d’abord nous nous présentons, Morgane et Marie, nous sommes deux étudiantes en première année de Master Gestion et Commerce International en alternance à la Sorbonne (Paris IV).

L’alternance: un investissement complet

L’alternance cela commence par rechercher une entreprise; processus qui demande du temps et de l’investissement. Cela peut souvent se solder par des échecs c’est pourquoi il faut redoubler d’efforts et ne pas perdre la motivation.

Une fois le contrat signé avec l’entreprise, il faudra alterner entre cours et entreprise tout au long de l’année, un rythme soutenu et parfois difficile à suivre car cela demande un réel investissement aussi bien en cours qu’en entreprise.

L’alternance c’est aussi faire des concessions en disant adieu aux vacances scolaires et bonjour aux 5 semaines de congés payés.

Un bagage d’expériences et de compétences important sur le marché du travail

Cependant, ce type de contrat a beaucoup d’avantages: la découverte du monde du travail, la rencontre de nouvelles personnes, d’un nouvel environnement. On acquiert de l’expérience et des compétences primordiales pour notre entrée sur le marché du travail et notre avenir professionnel. Ce rythme nous permet d’appliquer l’aspect théorique vu en cours à des cas pratiques. On tire du positif des deux cotés et nous ne cessons d’apprendre. Cela offre une première réelle expérience professionnelle et l’appréhension des responsabilités.

Enfin, n’oublions pas que l’alternance c’est aussi percevoir un salaire chaque mois et cela est un facteur de motivation non négligeable!

Alternance
L’alternance: étudier et être rémunéré

En résumé, malgré les difficultés que représentent ce rythme de cursus, il est tout de même très valorisant dans un contexte de crise où les emplois se font rares et où les compétences et l’expérience sont valorisés dès la sortie des bancs de l’école. Nous vous le conseillons vivement  pour tous les avantages qu’il représente.

creer un bouton tracke

 

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi rutrum congue semper. Sed eget rutrum erat. Fusce gravida luctus tortor, non porta felis mollis at. Proin luctus odio eu nisi sollicitudin tristique. Nulla interdum risus et odio luctus venenatis. Orci varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Sed non quam in lorem egestas vehicula. Nullam in urna non lectus pretium condimentum ac congue est. Sed dui augue, pulvinar vitae convallis vitae, aliquam quis elit. Phasellus nec dapibus lorem, et imperdiet dui. Integer et dignissim purus, sed hendrerit massa. In feugiat diam sit amet ipsum interdum dictum. Nunc ut justo laoreet, efficitur est in, consectetur tellus. Nullam dictum est nec faucibus vulputate.

Nunc euismod pretium venenatis. Nam a mattis arcu, at facilisis orci. Quisque tincidunt est in cursus imperdiet. Sed eget porta quam, ut efficitur felis. Phasellus aliquam orci eu augue volutpat, et hendrerit sapien porttitor. Nam dapibus sapien massa. Nullam tristique nec leo non pretium. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Pellentesque pretium ut ipsum sit amet interdum. Duis at laoreet mi. Ut eget tincidunt turpis. Orci varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Morbi dignissim, tellus nec mollis laoreet, eros lectus luctus urna, eget suscipit eros eros eget magna. Donec neque sem, lacinia ut laoreet sit amet, rutrum nec purus. Nunc lacus odio, mattis eget elit ac, scelerisque lacinia nulla. Proin dictum vehicula nunc nec molestie.

Phasellus porttitor ultricies odio, id dignissim massa rutrum quis. Aenean eu augue luctus, sodales odio sed, lacinia lorem. Cras vulputate augue erat, eu eleifend ligula aliquam et. Suspendisse potenti. Nunc a varius massa, vitae sagittis lacus. Morbi quis eleifend mi, ac molestie ligula. Phasellus vestibulum ut orci ut mollis. Cras euismod mollis dapibus.

Télécharger votre PDF

Télécharger votre PDF